Propriétaire, locataire : qui paye les travaux de plomberie ?

De nombreuses questions se posent quand il s’agit des réparations liées au problème de la plomberie. Cela dépend en majeure partie des causes qui peuvent être dues à la vétusté ou d’une anomalie lors de l’installation. Que vous soyez locataires ou propriétaires, il est important de savoir quelles sont les réparations à la charge du locataire et celles qui sont à la charge du propriétaire.

Les types de réparations à la charge du locataire

Le locataire est tenu de prendre en charge les réparations comme le changement des vis, des joints ou tout autre équipement sans oublier l’entretien de la chaudière une fois par an, si le logement en est pourvu.

Pour ce faire, un professionnel agréé effectue une visite d’entretien et devra délivrer une attestation adressée au locataire après les quinze jours suivants la visite. Le locataire a la possibilité de présenter ce document dans la mesure où un sinistre se présente.

Les réparations qui seront à la charge du propriétaire

Vous venez de vous rendre compte qu’il y avait une fuite en provenance du tuyau de votre logement, d’un trou dans les tuyaux d’évacuation ? Pas de panique, cette fois-ci, ce sera au locataire d’ouvrir son porte-feuille. Car selon la loi en vigueur n° 89-462 du 6 juillet 1989, le propriétaire devra vérifier que l’établissement qu’il propose en location est bien en règle, et cela, avant de procéder à la signature de bail.

Dans la mesure où le problème était déjà présent avant la signature du contrat, lors de l’emménagement ou après la signature du contrat, cela signifie que le propriétaire a manqué à sa responsabilité : entretenir sa plomberie. Il ne serait donc que trop conseillé aux locataires de procéder à une vérification minutieuse de l’état des lieux avant de se lancer dans la signature d’un contrat de location ou tout autre engagement de ce genre. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises.

qui paye les travaux de plomberie

Vous est-il déjà arrivé de devoir prendre en charge les réparations de plomberie dans le logement où vous résidez ? Comment cela s’est-il passé ? Partagez-nous vos expériences à travers un commentaire.

N’oubliez pas de réaliser des devis

Vous pensez qu’il suffit de faire appel au premier prestataire qui croise votre route, mais vous n’êtes pas à l’abri d’un problème de taille, voire d’une arnaque. Vous devez donc avoir un devis de professionnel pour être certain que la prestation sera à la hauteur de toutes vos attentes. Cela est valable pour les plombiers et vous aurez le loisir de sélectionner uniquement les professionnels à proximité de votre logement.

  • Vous renseignez le formulaire avec des informations précises concernant les travaux à réaliser.
  • Vous devez renseigner le code postal pour que les demandes soient locales, cela évite les frais liés au déplacement.
  • Vous recevez sous 48 heures près de 3 devis qui correspondent parfaitement à votre demande.
  • Vous pouvez comparer les garanties, les prix et les services afin de choisir le plombier le plus adapté.
  • Vous économisez ainsi de l’argent et vous aurez le meilleur rapport qualité/prix.

Le devis est donc une garantie à ne pas mettre de côté puisque le prestataire doit se focaliser uniquement sur les travaux mentionnés, il ne peut donc pas surfacturer en cours de route un service sans réaliser au préalable un autre devis qui prend donc en compte cette intervention.

One thought on “Propriétaire, locataire : qui paye les travaux de plomberie ?

  1. Effectivement bon nombre de particuliers l’ignorent mais l’entretien de la plomberie est du fait du locataire. Ceci mis à part si le bail locatif précise que cette tâche revient au propiétaire !

Répondre à JMC Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.